Portrait de l’économie sociale

L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a tout récemment publié son premier portrait de l’économie sociale. Cet important outil nous permet désormais de saisir l’ampleur de la contribution des entreprises collectives au développement économique et social du Québec.

Quelques faits saillants:

  • Le Québec compte environ 11 200 entreprises d’économie sociale qui, ensemble, génèrent un chiffre d’affaires de 47,8G$ et comptent près de 220 000 employés.
  • De ce nombre, 75% sont des OBNL, 21% des coopératives non financières et un peu plus de 3% des coopératives financières ou des mutuelles.
  • Collectivement, les entreprises d’économie sociale regroupent 13,4 millions de membres, dont 2,4 millions dans les coopératives non financières, 4,5 millions dans les OBNL, 1 million dans les mutuelles et 5,5 millions dans les coopératives financières.
  • Les entreprises d’économie sociale affichent une longévité importante puisque 39% d’entre elles ont plus de 30 ans d’existence et 35% entre 16 et 30 ans. Par ailleurs, il s’agit également d’un secteur en fort développement puisque 11% des entreprises ont entre 10 à 15 ans et 15% moins de 10 ans d’existence.
Consulter le Portrait statistique 2016

Particularités de l’Abitibi-Témiscamingue:

  • En Abitibi-Témiscamingue, l’économie sociale génère des revenus de 422 M$.
  • Elle représente 4 350 emplois, soit 143 M$ en salaires.
  • On compte 330 entreprises collectives d’économie sociale en A-T.
  • La proportion des entreprises d’économie sociale qui sont des OBNL (85%) est plus forte que dans l’ensemble du Québec (75%).
  • Plus de la moitié des entreprises collectives (55 %) œuvrent dans les domaines du « loisirs et tourisme », de la « santé et conditions de vie », de l’« éducation, formation et services de garde » ainsi que des « arts, culture et médias ».
  • Une proportion importante d’entreprises collectives a dépassé le cap des 30 ans (38 %), alors que globalement, la majorité (77 %) a plus de 15 années d’existence.
  • La proportion des entreprises ayant une clientèle essentiellement régionale est relativement élevée (89%).
  • La proportion de travailleurs à temps partiel parmi les salariés de l’économie sociale est plus élevée en Abitibi-Témiscamingue (30%) que dans l’ensemble de l’économie sociale québécoise (23%).
  • La proportion de femmes (76%) parmi les salariés de l’économie sociale est plus élevée dans cette région que dans l’ensemble de l’économie sociale québécoise.

Selon le portrait de l’économie sociale 2016, on dénombre 330 entreprises collectives d’économie sociale en Abitibi-Témiscamingue. Nous avons été en mesure d’en répertorier 244 sur notre répertoire des entreprises collectives. Vous croyez être une entreprise d’économie sociale et n’apparaissez pas dans notre répertoire? Communiquez avec nous!